Comment lire, déchiffrer ou créer une tablature guitare simplement ?

Comment lire une tablature pour guitare

Le système de tablature est un passage presque obligatoire pour le guitariste débutant, c’est une sorte de partition simplifiée.

La tablature permet donc de jouer un morceau sans forcément connaître le solfège sur le bout des doigts et sans savoir lire une partition classique.

Alors comment lire une tablature quand on a pas l’habitude ? C’est ce que vous allez apprendre dans ce tutoriel.

 

Ce principe symbolique de notation est très ancien, il est destiné à simplifier la lecture ou composition d’un morceau de musique.

Là où la partition classique se révèle être un vrai calvaire pour le guitariste débutant car elle nécessite une bonne connaissance du solfège, la tablature  permet d’apprendre la guitare facilement.

Lire une tablature pour guitare

Une des plus anciennes tablatures manuscrites

Cependant, pour quelqu’un qui vient juste de commencer la guitare, une tablature peut parfois poser quelques problèmes de compréhension.

Nous allons donc voir dans ce cours comment lire et composer simplement un morceau à partir d’une tablature vierge.

1. Une grille de tablature représente les six cordes sur le manche de la guitare :

On va parfois se mélanger les pédales ne sachant plus si la première ligne correspond à la première corde ou pas, la réponse est non ! La première ligne correspond à la dernière corde (question de point de vue).

– La première ligne, le Mi (E) aigüe, représente la corde la plus fine de votre manche de guitare soit la dernière corde en partant du bas.

– La corde du bas représente la corde Mi (E) grave c’est à dire la corde la plus épaisse sur votre manche (la première en partant du haut).

Voici un tablature vierge en format texte.

E||——————————————————||
B||——————————————————||
G||——————————————————||
D||——————————————————||
A||——————————————————||
E||——————————————————||

2. Les chiffres d’une tablature représente la case sur laquelle poser le doigt :

Chaque note est placée en inscrivant un chiffre représentant la case sur laquelle sera posé(s) le ou les doigts.

Dans l’exemple ci-dessous, on joue la corde LA (A) en posant le doigts sur la 5eme case.

E||——————————————————||
B||——————————————————||
G||——————————————————||
D||——————————————————||
A||–5—————————————————||
E||——————————————————||

3. L’espace entre les chiffres marque le temps entre les notes jouées :

Bien souvent, les tablature ne respectent pas le temps marqué d’un morceau et il n’est pas rare de trouver des tablature sans marquage temporel.

Si vous débutez, cette précision peut très bien être mise de côté le temps d’apprendre.

L’espacement entre deux chiffres indique la durée relative entre deux notes, on retrouve plusieurs systèmes de marquage souvent analogues au marquage du solfège, le plus souvent des barres ou tirets servent de repère.

E||——————————————————||
B||——————————————————||
G||——————————————————||
D||—-3–2-1——————————————||
A||–5—————————————————||
E||——————————————————||

Dans l’exemple ci dessus il faut jouer d’abord la 2eme corde en case 5 puis la 3eme corde en case 3, laisser un temps « vide » et jouer le reste sans pause.

4. Principales notations :

X = Mute, on bloque les cordes avec la main gauche.
T = Thumb (slap) on tape avec le pouce aussi appelé tapping.
P = Pop (slap) on tire avec  un ou plusieurs doigts.
H = Hammer-on, une note est jouée en ajoutant un doigt sur le manche après une note jouée plus haut.
P (ou PO) = Pull-off, c’est l’inverse du hammer-on, une note est  jouée en retirant un doigt du manche après une note jouée plus bas.
/ ( ou SL) = Slide montant (ou slide up), un glissé d’une case à l’autre avec le même doigt vers les aigus (bas du manche).
( ou SL) = Slide descendant (ou slide down) : glissé d’une case à l’autre avec le même doigt vers les graves (haut du manche).
~ = Vibrato, on vibre la corde ce qui à pour effet de prolonger un peu plus la note et de la rendre instable.
B = Bend, on tord la corde pour augmenter la note sans changer de case.
R = Bend release, on tord la corde pour augmenter la note sans changer de case, puis revenir à la note initiale
PM (ou M) = Palm mute, on utilise le poignet de la main qui gratte pour étouffer un peu le son en appuyant légèrement les cordes près du chevalet.
H = Harmonique, on joue la note en harmonique.
AH = Harmonique artificielle, on  joue une harmonique artificielle (avec le médiator)
O = Corde ouverte, la note est jouée sans palm mute, ce symbole est rarement utilisé





Laissez un commentaire

CommentLuv badge